Catégorie : Chapitre 1 4ème : L’activité interne de la Terre et risques pour l’être humain

Activité interne de la Terre et risques pour l’être humain

titre

Cliquez ici pour le PDF de la page de rappels sur les séismes

rappel-seisme-1rappel-seisme-2rappel-sesime-3rappel-seisme-4rappel-seisme-5

Cliquez ici pour obtenir le PDF de la page de rappels sur les volcans

rappels-volcans-1rappel-volcan-2rappel-volcan-3rappel-volcan-4rappels-volcan-6

carte-repartition-seismes-volcans-separescarte-repartition-supperposes

Introduction :

Les séismes  et les volcans sont des manifestations de l’activité interne de la Terre.

En observant les cartes de répartition des séismes et des volcans dans le monde,  on remarque que ces deux phénomènes se superposent, ont lieu dans les mêmes zones.

Problème : Comment expliquer la répartition des séismes et des volcans à la surface de la Terre ?

Cliquez ici pour obtenir le PDF de l’activité 1

carte-repartition-supperposescarte-plaques

carte-reliefs

Problème : Comment vérifier que les plaques se déplacent à la surface de la Terre ?

Cliquez ici pour obtenir le PDF de l’activité 2

carte-vegener-1carte-vegener-2cartes-gps

I-  La surface de la Terre est découpée en plaques qui se déplacent

Les séismes  et les volcans ne sont pas répartis au hasard sur le globe.

La répartition des séismes et des volcans permet de délimiter une douzaine de plaques.

Les plaques sont mobiles les unes par rapport aux autres. Leurs mouvements transforment la surface du globe.

Problème : Comment expliquer que les plaques se déplacent alors que les roches sont solides en profondeur ?

Cliquez ici pour obtenir le PDF de l’activité 3

graphiques-vitesses-ondes-sismiques-litho-astenoschema-eleve-litho-asthenoschema-litho-astheno

II- Les plaques lithosphériques sont rigides et se déplacent sur l’asthénosphère

La partie externe de la terre : la lithosphère est découpée en grandes plaques (les plaques lithosphériques). Elle est composée de roches très rigides qui peuvent casser (présence de séismes).

La lithosphère repose sur l’asthénosphère, qui est composée de roches solides mais beaucoup moins rigides (molles). Cette mollesse leur permet de se déformer sans casser (pas de séisme) et le déplacement des plaques lithosphériques est alors possible.

Problème : Que se passe-t-il quand deux plaques se rapprochent ?

Cliquez ici pour obtenir le PDF de l’activité 4

Cliquez ici pour obtenir le PDF de la suite de l’activité 4

limitte-subductionfosse-3dschema-eleve-subductionschema-subduction

IV-  Au niveau de certaines limites de plaques, les plaques se rapprochent

A- Une plaque peut s’enfouir sous l’autre : la subduction

L’existence de séismes très profonds indique la présence d’une lithosphère rigide anormalement profonde dans ces zones.

L’alignement de ces séismes permet de comprendre qu’une plaque lithosphérique passe sous une autre. Ce phénomène est appelé subduction.

plis-1plis-2plis-3vue-alpesschema-formation-alpes

B- Les deux plaques peuvent entrer en collision : formation d’une chaîne de montagnes

Dans d’autres cas, la collision des continents engendre des déformations (plis et empilements de la lithosphère) et aboutit à la formation de chaînes de montagnes.

Problème : Si des plaques rétrécissent par subduction et collision, comment expliquer que la surface de la Terre ne rétrécisse pas ?

Cliquez ici pour obtenir le PDF de l’activité 5

Cliquez ici pour obtenir le PDF de la suite de l’activité 5

carte-limites-plaques-mondeage-roches-dorsalesvolcans-dorsalesschema-dorsalesschema-eleve-dorsaleschema-dorsaleschema-naissance-ocean

III- Au niveau des dorsales océaniques, les plaques s’écartent

 A raison de quelques centimètres par an, les plaques s’écartent et se forment au niveau des dorsales océaniques. En effet, le volcanisme sous marin crée de nouvelles roches qui contribuent à la formation de la plaque océanique.

Cliquez ici pour obtenir le PDF du schéma bilan

schema-bilan-1schema-bilan-2

Problème : Comment ces connaissances peuvent permettre à l’Homme de prévenir les risques géologiques (volcaniques et sismiques)  ?

Cliquez ici pour obtenir le PDF de l’activité 6

prev-risques-1prev-risques-2bilan-prev-risques

IV- Cette connaissance du globe permet de prévenir les risques sismique et volcanique

La possibilité de survenue d’un séisme ou d’une éruption s’appelle l’aléa.

Les individus et les biens représentent les enjeux.

La capacité d’une région à résister à un séisme ou à une éruption définit sa vulnérabilité.

La combinaison des enjeux, de la vulnérabilité et de l’aléa représente le risque.

L’Homme réagit face aux risques en réalisant :

une prévision des éruptions volcaniques fondée sur la surveillance de chaque volcan et par l’information et l’éducation des populations

une prévention sismique basée sur l’information et l’éducation des populations (zones à risques à éviter, constructions parasismiques, conduites à tenir).

La prévision à court terme des séismes est impossible actuellement

Pour surveiller les volcans : surveillance-volcans

Pour réagir en cas de séisme : conduites-a-tenir-sesimesentrainement-seisme-japon

constructions-parasismiques

Publicités

Mise à jour du blog.

Afficher l'image d'origineAfficher l'image d'origine

Compte tenu de l’évolution importante des programmes du collège cette année, nous avons besoin de temps pour créer les contenus et mettre le blog à jour. Les cours et activités proposés ici ne sont donc plus en relation directe avec les travaux menés en classe. Nous faisons au plus vite pour nous mettre à jour ! Bonne rentrée à tous !